Confluences: Michel Lagacé

Citation directe ou indirecte, détournement et appropriation constituent autant de stratégies utilisées par dix artistes de VOIR À L'EST qui se sont prêté·e·s à l'exercice de s'inspirer d'une œuvre de la collection du Musée. L’exposition Confluences rassemble les œuvres réalisées au cours de ce laboratoire de création et les œuvres de la collection que les artistes se sont appropriées.

Artiste de VOIR À L'EST

Michel Lagacé

Michel Lagacé, Vertige chromatique, hommage à Jacques Hurtubise, 2020, Acrylique sur panneau, 91,5 x 91,5 cm

Séduit par l’illusion et les couleurs franches de l’œuvre d’Hurtubise, Michel Lagacé met en évidence la construction du mouvement dans Astie. Il en adopte la grille et la disposition des motifs en les investissant de son propre langage pictural référant généralement à ses œuvres de 2017-2019. Lagacé élabore ses collages numériquement, puis il les reporte à la peinture acrylique sur les neuf carrés noirs du tableau. Tout en contrôlant la composition, Lagacé met de l’avant le médium. Si ses juxtapositions vivement colorées et ludiques rejoignent les motifs d’Hurtubise, son traitement en empâtements de la matière picturale l’en éloigne. Il se crée ainsi un dialogue dans cette œuvre hommage tant les deux signatures se font insistantes.

Artiste de la collection

Jacques Hurtubise

hurtubise

Jacques Hurtubise (1939-2014), Astie, 1973,  Sérigraphie 22/40, 107 x 107 cm

Cette sérigraphie rassemble plusieurs éléments inhérents à la recherche plastique de Jacques Hurtubise au courant des années 60 et 70. En cherchant à conjuguer l’expressionnisme abstrait et le hard-edge, l’artiste repousse les limites de la déconstruction de la gestualité en peinture. La représentation graphique du mouvement explosif de la matière est ainsi aplanie par le biais du médium de l’impression, puis décomposé à l’aide du motif de la grille. La gestualité, intrinsèque à l’abstraction lyrique, se trouve abruptement rompue. En outre, la sérigraphie implique la notion de copie, de répétition inspirée du Pop Art. Par conséquent, l’artiste s’éloigne encore davantage de l’art gestuel qui fait appel à la spontanéité et à un contact plus direct avec la matière.

Découvrir d'autres artistes

« Retour à l'accueil de l'exposition

Gouvernement du CanadaR+O Énergie