Confluences: Bobby Valérie

Citation directe ou indirecte, détournement et appropriation constituent autant de stratégies utilisées par dix artistes de VOIR À L'EST qui se sont prêté·e·s à l'exercice de s'inspirer d'une œuvre de la collection du Musée. L’exposition Confluences rassemble les œuvres réalisées au cours de ce laboratoire de création et les œuvres de la collection que les artistes se sont appropriées.

Artiste de VOIR À L'EST

Bobby Valérie

Bobby Valérie, Corps fragmentés, 2020, 4 impressions jet d'encre sur papier, tirage unique et roche, 12 x 12 po

En raison de la dimension des images et des infimes détails que présente ce polyptyque photographique, Corps fragmentés convie au rapprochement et à l’intimité. La juxtaposition de fragments de corps réel et métaphorique, vivant et inanimé, humain et minéral, oriente la lecture vers une schématisation poétique des formes. Bobby Valérie leur superpose un signe graphique correspondant aux lignes de force qui se dégagent de ses captations. Le parallèle s’établit aussitôt avec les traces calligraphiques de Whittome, inspirées par la documentation d’une performance. Grâce à un cadrage rapproché, Valérie pose ici un regard sur le corps pluriel. Il n’y est pas question de genre, mais de fragments de personne, de rapprochement formel entre les corps et les pierres ainsi que de leur existence sur des lignes temporelles différentes.

Artiste de la collection

Irene F. Whittome

whittome whittome

Irene F. Whittome (1942- ), Individuelle Mythologien, Fragment, Documenta #4 et #5, 1985 Techniques mixtes sur papier, 44 x 36 cm

Individuelle Mythologien renvoie à une thématique éponyme développée par Harald Szeeman pour la Documenta 5 de Kassel, en 1972, événement fondateur pour Irene F. Whittome. Cette thématique mettait en valeur la résurgence du subjectif par l’appropriation critique des mythes entourant la figure de l’artiste. Dans cette série d’œuvres, Whittome effectue un collage à partir d’une page du catalogue documentant une performance ayant eu lieu lors de la Documenta 5. Elle complète le collage en lui superposant un symbole calligraphique référant à la scène. Mémoire, traces et signes sont autant de thèmes investis par l’artiste à travers cet assemblage où elle cite directement des œuvres significatives ayant participé aux fondements de sa pratique artistique. Son travail a été abondamment présenté au Canada et à l’étranger et ses œuvres font partie des collections des musées canadiens importants.

Découvrir d'autres artistes

« Retour à l'accueil de l'exposition

Gouvernement du CanadaR+O Énergie